A Quimper, durant l’Acte 17, un Gilet Jaune est arrêté, ses lunettes sont écrasées par les gendarmes mobiles pour le plaisir… Honteux !

Comment expliquer un telle violence gratuite ? Les représentants des « forces de l’ordre » ne sont-ils pas, plus qui n’importe qui d’autre, les gardiens de l’exemplarité ?

C’est un constat, des faits, un peu partout sur le web montrent les hommes de la BAC cagoulés, ne portant aucun signe distinctif, ni matricule ni brassard de police… On croirait voir une milice privée ou des voyous en mal d’adrénaline.

Voici la vidéo en question. On y voit très indiscutablement, un CRS, écraser les lunettes de l’interpellé de façon tout à fait gratuite et intentionnelle. Juste comme ça, pour la plaisir… Révoltant, d’une lâcheté sans nom !

A l’époque aussi ils disaient « c’est pas de notre faute, on ne fait qu’appliquer les ordres » ça a aussi commencé comme ça…

Nous encourageons chacun(e) à entreprendre ses propres recherches afin de croiser les sources et d’en tirer vos propres conclusions pour ne pas être influencés dans votre critique personnelle.



Esprits Libres via Marko Sparrow

 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments