Questionné sur les agressions sexuelles multiples sur mineurs dans l’Église catholique, l’abbé Alain de La Morandais a estimé que les enfants étaient « en frustration de tendresse ». 

L’abbé Alain de La Morandais, a été interrogé sur les scandales de pédophilie dans l’Eglise, et il a affirmé que les enfants cherchaient « spontanément la tendresse » et également « On a toujours l’impression qu’un viol, c’est de la violence. Au départ, je ne crois pas », a dit le curé médiatique de 83 ans lundi soir sur la chaine d’info LCI, interviewé sur les agressions sexuelles sur mineurs dans l’Église.

Lundi 18 mars 2019, invité sur LCI dans l’émission Audrey & Co, l’abbé de La Morandais a tenu des propos choquants vis à vis de la pédophilie. L’abbé était venu parler de la démission du Cardinal Barbarin. Il a été interrogé sur la pédophilie au sein de l’église. Ses réponses ont été plus que choquantes. Pour lui « Il faut de la prévention, on ne sait pas comment s’y prendre. On a toujours l’impression qu’un viol c’est de la violence, au départ je crois pas. Un enfant cherche spontanément la tendresse d’un homme ou d’une femme […] souvent ce sont des gamins en frustration de tendresse ». Des propos qui ont fait tout de suite réagir la chroniqueuse Audrey Crespo-Mara « La responsabilité est chez l’adulte quand même, on ne peut pas dire l’inverse ». L’abbé a poursuivi en disant « Vous avez tous observé qu’un gamin il vient, il vous embrasse sur la bouche ».

« Des gamins en frustration ». « Dans les échos que j’ai eus (… ), un enfant cherche spontanément la tendresse d’un homme ou d’une femme. Et souvent ce sont des gamins en frustration de tendresse. Ils vont chercher de la tendresse« , a poursuivi l’abbé, des propos relevés ensuite par l’émission Quotidien :

Cet ignoble personnage a pourtant depuis des années le tapis rouge qui lui est déroulé sur tous les plateaux télé de France…

« Le gamin il va chercher… Vous avez tous observé qu’un gamin, il vient, il vous embrasse sur la bouche ».


Voilà des propos qui suscitent, depuis, une énorme vague d’indignation partout en France !

Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris condamne les propos des l’abbé de la Morandais :

Que dire face à de tels propos… Ce monde est malade et il est grand temps que nous fassions tous et toutes, à notre échelle, un grand ménage, pour un monde meilleur, au moins pour nos enfants !

Nous encourageons chacun(e) à entreprendre ses propres recherches afin de croiser les sources et d’en tirer vos propres conclusions pour ne pas être influencés dans votre critique personnelle.


Esprits Libres

 


Laissez un commentaire plus bas, ou...

Continuez votre lecture

Suivant ➜



Comments

comments